Site de docteur Tarhoun

 

Au Nom dAllah le Trs Misricordieux le Tout Misricordieux

 

 

      Dans le livre  Imt Al-Fudal Bitrjim Al-Qur-r  pages 295-298/1, il y a une courte biographie du cheikh, dans laquelle lauteur a procd librement et commis des erreurs dont vous trouvez la correction ci-dessous. O

 

     Prnom et nom de famille: Muham-mad fils de Rizq fils de Abdin-nssir fils de Tarhoun, Al-Kaaby, As-sulamy; Aboul-Arqam  Al-Msry lgyptien, Al-Madany le mdinois, il appartient aux arabes de Ttarhounaht avec Tt=, ou Tarhounaht avec T= ht=, qui ont migr de Hijz Misr Égypte et Lby Libye, lorigine ils appartiennent aux tribus; Al-Kuoubs qui sont les descendants de Kaab fils de Ahmad; qui font partie de tribus de Ban Suleym fils de Mansour, ceux-ci appartiennent Qays Ayln, comme le rapporte Umar Rid Kah-hlaht  qui se rfre plusieurs sources. O

 

      Position sociale: Le cheikh est mari; il a deux pouses, neuf filles et six garons dont un garon a dcd la naissance.

 

      Le cheikh est n au Caire le quatre du mois de Rajab en lan 1379 re hgire, cela correspond au deuxime jour du mois de janvier en lan 1960 re chrtien. O

 

      Le cheikh sest dvelopp et grandi au sein dune famille scientifique et clbre, sur laquelle veille son pre qui est lun des grands chirurgiens dÉgypte, son grand-pre maternelle, matre Mahmoud Hassaneyn Suleymn Al-Gharabw tait celui qui lorientait, vers les cots religieux.

 

     Le cheikh a termin ses tudes secondaires, section scientifique en mathmatique dans des lyces du Caire, en rpublique dÉgypte arabique, il avait, cependant, un penchant aux sciences de la religion, et en particulier celle du saint Coran, en effet en lan 1970 re chrtien, le cheikh a obtenu le certificat de la mention excellente livr aux coliers distingus au concours en matire du Coran. O

 

      Aprs avoir obtenu le diplme dtude secondaire, mention excellente O le cheikh sest inscrit luniversit du Caire, en gnie civile, en lan 1977 re chrtien, il y suivit deux ans dtude O pendant lesquelles il sest intress beaucoup de branches du savoir islamique, il sinstruisait travers la lecture et auprs des personnes connues par leur connaissance; surtout en matire de Hadth et de sa terminologie. À cette priode, le cheikh sest dplac entre lÉgypte, le royaume de lArabie saoudite et le Ymen; dans le but dacqurir le savoir, il a donc appris le Coran par cur, il a accord une grande importance aux variantes de la  lecture du Coran, il a bien russit apprendre la lecture de Aassim enseigne par Hafs et celle de Nfi enseigne par Warche. À la troisime anne de ses tudes universitaires; le cheikh a voulu suivre, en parallle, des tudes islamiques, or il dposa une demande dinscription luniversit dAl Azhar, mais cela ne lui a pas t accord, il dcida alors de partir vers les terres saintes, car son cur y est attach et aime beaucoup.    

 

      Le cheikh a pu entrer luniversit islamique Mdine la lumineuse, facult du saint Coran et des tudes islamiques, aprs avoir reu une attestation de son intgrit, de la part du groupe Anssr As-sunnaht Al-muham-madiÿaht en Égypte O, et de la part du cheikh Aly ibn Muchar-raf al-Umary O entre autres O son excellence le cheikh Abdul-Azz ibn Bz, quAllah le bnisse, la galement soutenu O

 

      La supriorit du cheikh concernant les tudes sest affirme, il a pu toujours obtenir des mentions excellentes tous les examens priodiques ou annuelles, et ce jusquen 1405 hgire o il a obtenu le diplme dtudes universitaires O mention excellent O

 

      Dans cette priode, il a pu obtenir plusieurs certificats dintgrit et ijzahts  certificats de comptence permettant de transmettre la connaissance acquise O dont le plus importants est celui de sa comptence, relatif la rcitation du Coran suivant les sept variantes de lectures par la voie de Ach-chttibyaht; sur ce certificat figure la suite ininterrompue des matres en la rcitation du Coran qui remonte jusquau Prophte, paix et bndiction soient sur lui; son matre en la matire est son excellence le cheikh Mahmoud ibn Abdil-Khliq jdou, quAllah lui accorde Sa grce O. En outre, le cheikh allait acqurir les trois autres variantes de lectures complmentaires par la voie dAd-dur-raht toujours avec la lecture de Aassim enseigne par son lve Hafs, mais et avant que le cheikh finisse dtudier ces trois variantes de lectures auprs de son matre son excellence, le cheikh Mahmoud ibn Sabawah; celui-ci a dcd, quAllah lui accorde sa faveur. Concernant les sciences de Hadth, de croyance, de Fiqh et dautres; le cheikh a pu obtenir lijzaht de la part de son excellence; le cheikh Humoud At-tuwayjiry, quAllah lui accorde sa misricorde O, son excellence le cheikh Abou Abdir-rahmn ibn Aql Az-zhiry lui aussi a donn au cheikh une ijzaht lui permettant de transmettre son savoir O, il en est de mme concernant lijzaht qui lui a t donne par le professeur Hikmat Bachr yssn Al-Mawsily O, et par le cheikh Abou Ouwas Muham-mad ibn Alamn ibn Abdil-lh Abou Khubzaht Al-Hassany. O

     

      Dautres savants ont procd de la mme faon; cest le cas du cheikh Mussid Al-Bachr, du professeur Aassim ibn Abdillah Al-Qariouty, du garant rapporteur de la Sun-naht, qui est lmir Khlid ibn Muham-mad ibn Ghnim Al Thn At-tammy et de lpoux de sa fille le cheikh Hmid ibn Ahmad ibn  Akram Al-Bukhry.

 

      Le cheikh na pu continuer ses tudes suprieures que quelques annes plus tard cause de son attachement Mdine la lumineuse; et de ne pas vouloir sen loigner, ajoutons cela son occupation en tant que chercheur et crivain. Puis excutant les vux  de ses amis; il a dcid de faire les tudes suprieures ou de se spcialiser, il sest inscrit donc luniversit dAl Azhar, sa thse en tude approfondie tait At-tafsr Bilmathour Expliquer les versets coraniques  laide dautres versets, de la Sun-naht, ou laide de propos des compagnons du Prophte ou de leurs lves, transmis par une suite ininterrompue de rapporteurs fiables les versets qui tait tudis commencent par la parole dAllah Ils tinterrogent sur les nouvelles lunes (S:2, V: 189 jusqu Sa Parole ils tinterrogent sur le vin et le jeu de hasard (S:2, V:219 videmment, le cheikh a tabli et runi les textes explicatives, ensuite il les a tudis, et le 17/3/1416 hgire il a eu son diplme de Magister , mention excellente O, quant sa thse de doctorat; elle est At-tafsr walmufas-siroun f Gharby ifriqy Les commentateurs du Coran louest dAfrique (lAfrique du nord cest--dire la Tunisie, lAlgrie, le Maroc et la Mauritanie, le cheikh a pu galement obtenir son diplme mention honorable de premier rang O  

 

      Le cheikh possde une bonne connaissance concernant  linformatique dans le domaine de traitement des mots, il utilise lordinateur depuis quinze ans environ, il y a quatre ans peu prs; il sest intress au domaine de lInternet, donc sa connaissance en est rcente, son site  constitue sa propre initiative, il lavait conu et ralis.

 

      Le cheikh a travaill et occup plusieurs fonctions tel que:

 

      Avoir le contrle sur lune des coles prives Mdine la lumineuse.

 

      Participer, en tant que chercheur la prparation de la section concernant lexplication du Coran, au Complexe roi Fahd pour imprimer le noble Mushaf (Mushaf = feuilles runies = exemplaire du Coran) Mdine la lumineuse.

 

      Travailler en tant quenseignant particulier de son altesse royale le prince, Abdillah ibn Fassal ibn Mussid ibn Saoud ibn Abdilazz  Al Saoud, quAllah le protge.

 

      Participer en tant que responsable pdagogique, au sein du groupe charg la protection du Coran; Lapprendre et le mmoriser, Mdine la lumineuse. O

 

      Fonder les coles prives; Al-Khandaq Mdine la lumineuse, il leur a labor de programmes complmentaires et y travaillait comme conseiller pdagogique et technique  pendant deux ans.

 

      Contribuer comme chercheur au Centre de la Sun-naht  et de la Sraht prophtiques (vie et uvres du Messager dAllah), attach au Complexe roi Fahd pour imprimer le noble Mushaf O

 

      Cooprer, pendant un semestre peu prs, avec luniversit Le roi Abdilazz la facult de la pdagogie; section de Mdine la lumineuse, le cheikh y a enseign la matire Explication du Coran au dpartement des tudiants masculins, la matire la Sraht  au dpartement des tudiantes, et aussi la matire Introduction aux tudes islamiques  dans les deux dpartements, le cheikh et quelques responsables de la dite facult ont diverg sur la mthode denseigner la Sraht, qui ne correspondait pas celle denseigner le Hadth, le cheikh sest excus de ne pas pouvoir continuer enseigner. O

 

     Proposer, pour la premire fois, de fonder une facult ouverte sans restrictions ou libre pour enseigner le Hadth du noble Prophte ainsi que les autres branches dtudes islamiques; et de procder la prparation des  programmes.

 

      Oprer, sur Internet, plusieurs sminaire des tudes islamiques; en application de lide de fonder la facult mentionne; dont une est au sujet de sciences du Hadth, une deuxime est au sujet de la rcitation du Coran, et une troisime concernant le livre, de Jihd de Sahh de Bukhry; dont une partie a t commente par le cheikh.

 

      Depuis quatre ans le cheikh dirige, sur Internet; paltalk Messenger, deux rencontres par semaine,  ouvertes tout le monde y compris les non musulmans; dans ces rencontres le cheikh rpond aux questions quon lui pose; de partout dans le monde.   

 

      Être membre du comit scientifique qui est charge dtudier le projet de rorganiser les lieux du commerce le marcher de  Mdine la lumineuse, et de prparer les lments scientifiques le concernant.

 

     Éduquer quelques enfants de ses amis, dont les deux fils de docteur Wald Murchid; Nf et Ahmad.

 

      Collaborer avec les responsables du projet, en trains de ralisation,  de la cration de luniversit  internationale de  Mdine, en effet le cheikh sest charg denregistrer les deux matires Sciences du Coran et Explication du Coran

 

      Donner des cours, et des confrences, crire des articles dans les journaux, et participer des missions la radio.

 

      Rciter et enregistrer le Coran selon la lecture de Assim enseigne par Hafs.

 

      Enseigner la rcitation du Coran et donner des ijzahts quelques tudiants des tudes islamiques et savants, ceux-ci seront mentionns dans ce qui suit.

 

      Matres et lves: Il est noter quil ny a ncessairement pas dinhrence entre la pense et les aspirations  du cheikh et celles de ses matres ou ses lves, et que lappartenance rciproque ne peut pas constituer une attestation dhonorabilit pour lune ou lautre des deux parties, la fidlit scientifique exige alors  linformation

 

      En Égypte, le cheikh a appris rciter le Coran selon la lecture de Assim enseigne par Hafs et celle de Nfi enseigne par Warche; en assistant aux sances spcialises dans les mosques et les maisons, quelques uns de ses enseignants ont appris rciter le Coran auprs de son excellence le cheikh Amir  As-sayd Uthmān; le matre des centres de mmorisation le Coran.

 

      Quant aux sept variantes de la rcitation du Coran par la voie dAch-chttibiaht, le cheikh Tarhoun les a appris de plusieurs cheikhs de la facult, Mdine la lumineuse, ces derniers sont; le cheikh Mahmoud Abdulkhiq Jdou quAllah lui accorde sa grce O le cheikh Abdur-rfi Ridwn Aly O le cheikh Abdulhakm Khttir et le cheikh Abdur-raz-zq Aly Ibrhm Moussa O; en ce qui concerne les trois autres variantes, qui compltent le nombre de variantes dix; le cheikh les a appris du cheikh professeur Mahmoud Sabawah Al-Badawy et le cheikh Abilfat-th As-said Ajam Al-Marssafy, quAllah leur accorde sa grce.

 

      À lextrieur de la facult, le cheikh a rcit le Coran selon les sept variantes ensembles, devant le cheikh Mahmoud Abdilkhliq jdou, quAllah lui fasse misricorde, qui lui a donn une ijzaht, suivant la suite de ses des matres, cette ijzaht fut le seul tre admis par la facult du saint Coran O. Le cheikh a pu commencer dapprendre les trois autres variantes ensembles, selon la lecture de Assim enseigne par Hafs; devant le cheikh  professeur Mahmoud Sabawah quAllah lui fasse misricorde, parvenir rciter la moiti de la sourate An-nissa les femmes; le cheikh devait interrompre son entreprise cause dune maladie qui a atteint la rtine de son matre, pendant quil rvisais, avec les autres matres du cheikh, une preuve dimprimerie du Mushaf de Mdine, pour limprimer la premire fois; le cheikh et son matre se sont promis pour recommencer afin que le cheikh Tarhoun puisse terminer la lecture du Coarn quil a entame, mais le matre a dcd, quAllah lui accorde sa misricorde.

 

     Le cheikh a tudi la matire de tafsr Explication du Coran ainsi que les autres matires des sciences du Coran auprs de son excellence, le cheikh professeur Abdur-rahmn Haw-ws O, et  auprs de son excellence, le cheikh professeur Abdulazz Muham-mad Uthmān As-soudny. O

 

      Relatif lorthographie du Coran, la notation de voyelles sur les mots et aux autres branches de sciences du Coran; le cheikh les a tudis auprs de son excellence, le cheikh professeur Muham-mad ibn sayd ibn Alhabb Ach-chanqty O.

 

      Relatif au Savoir compter les versets du Coran le cheikh a tudi auprs du cheikh Abbdur-razq Aly Moussa O.

 

     Le cheikh a demand le Hadth et ses sciences, pendant son premier voyage au Ymen o il a tudi auprs de son excellence, le cheikh Muqbil ibn Hd Al-Wdiay, quAllah lui accorde sa misricorde; Sadaht, et galement auprs de son excellence, le cheikh Aly ibn Muchar-raf Al-umary O. À lintrieure de la facult, le cheikh a tudi le Fiqh du Hadth et ses fondements; auprs de son excellence, le cheikh professeur Aw-wd ibn Bill Al-Awfy O, et de son excellence, le cheikh professeur, Ahmad ibn Assa Al-Jzny.

 

   Le cheikh a tudi le monothisme pur et les articles de la croyance, auprs de son excellence, le cheikh professeur Aly ibn Abdir-rahmān Alhudafy, et auprs de son excellence le cheikh professeur Abdillah ibn Muham-mad Al-Amn Ach-chanqtty, celui-ci a enseign le cheikh la matire Ach-chubuht Arguments spcieux O

 

   Le cheikh a tudi les religions, les sectes et les idologies contemporaines avec son excellence, le cheikh, Fathur-rahmn Umar As-soudny. O

 

      Il a tudi la biographie du Prophte auprs de son excellence, le cheikh Kaml Faqh.

 

      Il a tudi galement lhistoire et la conjoncture actuelle du monde musulman auprs du professeur Jaml ibn Abdillah ibn Muham-mad Al-Massary Al urdun-ny O

 

      Relatif la recherche, la bibliothque et aux rfrences le cheikh les a tudis, auprs du professeur Abdilhalm Hchim Muham-mad Ach-charf O

 

     Quant aux sciences de la langue (arabe), la grammaire, la morphologie ou la dclinaison, la rhtorique et la littrature, le cheikh les a tudis en Égypte, quAllah la protge, auprs de certains personnes spcialiste; la fin de ses tudes secondaires le cheikh tait parmi les tudiants du haut niveau, il en est de mme en ce qui concerne lexamen critique de la posie. À luniversit, le cheikh frquentait son excellence, le cheikh Manssour Ramadn Musttafa Habb qui lui a appris la grammaire et la morphologie pendant quatre ans, il lui a appris galement lorthographe et quelque chose de science de la prosodie et des rimes, cela fut dehors de la facult O

 

      Le cheikh a pu obtenir, comme cela est mentionn auparavant, lijzaht, en matire du Hadth, du Fiqh, des dogmes et des ouvrages soutenus des imāms de lIslam, les anciens parmi eux comme les rcents, il en est de mme  concernant les ouvrages de cheikh Al-Islam (ibn Tamiÿaht), ceux de son lve ibn Al-Qayim, ceux  des crits de limm Muham-mad ibn Abdilwh-hb, et ceux des savants hanbalites; de la part de son excellence, le cheikh Humoud ibn Abdillah At-tuwayjiry, de son excellence, le cheikh Ab Abdir-rahmn Muham-mad ibn Umar ibn Abdir-rahmn ibn Aql AZz-zhiry, de son excellence le cheikh, le professeur Hikmat Bachr Yssn, et de son excellence, le cheikh Ab Hkibzaht Al-Hassany, et dautres de ceux qui ont t mentionns.

 

   Le cheikh a pu rencontrer plusieurs savants, parmi les rudits, et il a pu profiter de leurs savoirs; parmi eux il y a son excellence, le cheikh Abdulazz ibn Abdillah ibn Bz, quAllah lui accorde sa misricorde, dont sa lettre de recommandation a permis au cheikh dentrer luniversit comme cela a t soulign, il y a aussi son excellence, le cheikh Abdur-rz-zq Affy, quAllah lui accorde sa grce et son excellence, le cheikh Albany, quAllah lui accorde sa faveur, et parmi les Qr-r (matres de la rcitation du Coran) le cheikh a pu rencontre son excellence le cheikh Abdulfat-th Al-Qd et le cheikh Amir As-sayid Uthmn, quAllah leur accorde sa grce; et dautres.

 

      Un grand nombre dtudiants ont tudi auprs du cheikh certains dentre eux ont obtenu le diplme dtude suprieur; le doctorat, quelques-uns dentre eux enseignent dans les facults, il yen a, parmi eux, le cheikh Abdullah ibn Abdir-rahm Al-Bukhry, le cheikh Faysal ibn Humoud al-Hadary, le cheikh Hn ibn Ahmad Faqh, le cheikh Slih ibn Aly ad-dughathir, le cheikh Hussan ibn Muhsin Al-Hzimy, le cheikh  Aly As-soudny, le cheikh Abdur-rahm Ar-rad-ddy, le cheikh Suhal Qssim As-sny, ceux-l sont rsidants au royaume.

 

      Concernant ceux qui sont lextrieur du royaume parmi ceux qui appellent la religion dAllah, les gens de science et les tudiants, il y a le cheikh Muham-mad Sad Adl, le cheikh Abou Umar Ttall mal-ltt Al-Qalamouny, le cheikh Ahmad Hussan Al-Azhary, le cheikh Hn Frouq et le cheikh Abdul-ilh Al-Dandachy.

 

      Et parmi les surs vertueuses, qui appellent la religion dAllah; il y a Nadiaht Cham-moutt et Mjidaht Ach-chahwn et dautres.

 

      Il y a dautres personnes qui ont tudi auprs du cheikh, parmi les intellectuels, mdecins ou ingnieurs, lintrieur du royaume comme lextrieur.

 

      Il y a  aussi son excellence le cheikh Hamzaht Zuhar Hfizz qui a tudi auprs du cheikh Tarhoun pendant quelques sances, la lecture du Coran, nous mentionnons galement son Altesse royal, le prince Sulttn ibn AbdilAzz qui a assist, pendant le mois de Ramadan dans la mosque florissante du cheikh trois de ses confrences, au sujet de Vertus des sourates et des versets du Coran tires de son encyclopdie Vertus des sourates et des versets du Coran.

 

        À propos de ceux qui le cheikh a accord des ijzahts  ils ne sont pas vraiment nombreux, car il est soucieux de la vertu du savoir ou de ne pas lattribuer nimporte qui;

 

      En matire du Coran; il a donn une ijzaht au cheikh Muham-mad Youssif ibn Moun An As-sny O

 

      Au cheikh le cadi (le juge) Abdilmuhsin ibn Muham-mad Al-Qssim qui est limām de la mosque de Mdine O

 

      Et au cheikh Abou Umar Ttall mal-ltt Al-Qalamouny.

 

      Et lexcellente rcitatrice du Coran; juwayriyaht Umm Akram, qui est la fille de Muham-mad Tarhoun.

     

      En effet lijzaht que le cheikh a donne ceux qui viennent dtre nomms concerne la rcitation de Assim enseigne par Hafs ibn Abin-nujoud.

 

      Prsentement, et ce dans le bute dobtenir la mme ijzaht, quelques personnes rcitent le Coran devant le cheikh et qui sont;

Achaht, Hafsaht, Sawdaht et Al-Miqdd, ce sont les enfants du cheikh, et parmi ceux qui cherchent acqurir le savoir ou les cheikhs; il y a le cheikh professeur Abdullah All-Bukhry, le cheikh Al-Hassan ibn Abi Alhassan Al-Mariby et le frre Wahd Manjy quAllah leur facilite la ralisation de leur souhait.

 

     Relatif au Hadth, son excellence le cheikh Abou Abdir-rahmān ibn Aql Azz-zhiry a demand, par modestie, au cheikh Tarhoun de lui accorder lijzaht,  alors le cheikh le lui a offert O

 

      Le cheikh a accord lijzaht Ab Alhassan Musttafa Al-Mariby et le docteur Abou chah-hl Al-lubnny O, le cheikh Muflih Ar-rachdy O, le cheikh Abdur-rahmn ibn Saad Ach-chathary, le docteur Abdullah ibn Abdir-rahm Al-Bukhry, le cheikh Hmid ibn Ahmad Al-Bukhry lpoux de sa fille, lmir le garant rapporteur de la Sun-naht; Khlid ibn Muham-mad ibn Ghnim  Al Thn, le cheikh Ussamaht Al-umary, le cheikh Abou Umar Ttall Al-Qalamouny et le cheikh Ahmad ibn Hussan Al-Azhary.

 

      Le cheikh a, galement, accord lijzaht quelques cheikhs; mais relatif certains livres, parmi eux il y a le cheikh Abou Abdillah Umar ibn Mubark ibn Khlfaht Al-Hussayny, lijzaht  quil a obtenu concerne les ouvrages de limm An-nawawy, et ceux de chuÿoukhilIslm Ibn Tamiÿaht, ibn Al-Qaim et Muham-mad ibn Abdilwah-hb.

 

     Le cheikh Abou Qatdaht Abdul-ilh Al-Dandachy et le cheikh Aboulbr  Naim Al-Jaziry; lijzaht quil leur a allou concerne Sahih de Bukhry.

 

      Relatif au savoir islamique, lactivit du cheikh touche aux domaines de la croyance, de linterprtation du Coran et de  diffrentes branches le concernant, du Hadth, du Fiqh, de la Srāht prophtique, de lhistoire, de lducation et de la littrature islamique, cette activit peut se rsumer comme le suivant:

 

  Le cheikh a vrifi Mushaf Ar-rjihy, au niveau de lorthographe et de la notation des voyelles sur les mots, ensuite le cheikh a fait un rapport dtaill des erreurs quil a pu dcouvrir. O

 

      Le cheikh a contribu la vrification dun exemplaire du Coran crit selon le style persane, dont le propritaire est linstitut international de la pense islamique en Amrique, le but fut de lenvoyer aux mujāhidns afghans. O

 

      Il a vrifi un exemplaire du Coran traduit et photographi de celui de Mdine la lumineuse et qui appartenait linstitut mentionn. O

 

      Nayant pas t charg par un organisme officiel, le cheikh a vrifi les versets coraniques crits sur les murs de la mosque de Qub et ce, pour le projet de lagrandissement de la dite mosque par le serviteur de deux nobles mosques (Le roi Fahd). O

 

      Il a effectu plusieurs travaux, au service de linstitut international mentionn, ayant pour objectif de servir Expliquer les versets coraniques  laide dautres versets, de la Sun-naht, ou laide de propos des compagnons du Prophte ou de leurs lves, transmis par une suite ininterrompue de rapporteurs fiables  O parmi ces travaux on trouve ce qui suit;

 

      1- Marwiÿt Al-Imm Mlik F At-tafssr, Mujal-lad Un ouvrage qui enferme les rcits rapports par limm Mlik; relatif au commentaire du Coran

 

2- Marwiÿt Ibn Mjaht F At-tafssr Les rcits rapports par ibn Mjaht; relatif lexplication du Coran, cest un grand ouvrage

 

3- Marwiÿt Al-Imm Ahmad, plusieurs tomes qui enferment les rcits rapports par limm Ahmad; relatif lexplication du Coran et ce, en collaboration avec le professeur Hikmat Bachr et dautres.

 

      Et voil ce qui tait imprim et ce qui ne ltait pas, parmi les ouvrages faits par le cheikh: 

  

      Les livres, qui taient composs ou examins, par le cheikh, puis ont t imprims, sont:

 

1

      Qattfuz-zahou F Ahkm Sujoudus-sahou. Cueillir la satisfaction au sujet de rgles de la prosternation due loublie

 

2

Asahahtul-Haznaht Filbaladil-laanaht Le triste cri dans le pays maudit 

  

 

3

Man Am-man-nssa Flyukhaf-fif. Celui qui dirige la prire doit soulager les gens

 

4

Isafun-nissā Bifaslis-sufrati Anid-dim Secourir les femmes pour distinguer la couleur jauntre de celle de sang des rgles

 

5

Ahkmus-sutraht F Mak-kahta Wagharih Wa Hukmulmurouri Bana Yadaÿ Al-Musal-l. Les rgles de lobjet qui spare celui qui fait la prire des passagers, la Mecque et ailleurs, et celles du fait de passer devant celui qui est en trains daccomplir sa prire

 

 

   6

  Htlthta Achrata Sulan Wa Jawban Hawlas-sutrati wal-Murouri Bana Yadaÿ Almusal-l. Treize questions et rponses relatifs la Sutraht et au fait de passer devant celui qui fait la prire

 

7

Jamulfawid Ikhtsru Islhilmassjid Minalbidai Walawid. Ensemble dinformations prcieuses ou lAbrg (du livre) Reformer les mosques et les protger contre les innovations perverses et les coutumes

 

8  []

Majlis Min Fawid Al-layth Ibn Saad  Une sance au sujet des rcits rapports par Al-lath ibn Saad (tablir un manuscrit).

 

 

  9 []

Juzus-sitaht  Minat-tbin Lilkhattb Al-Baghddy Un volume contenant les rcits rapports par six personnes parmi les Tabins, par Al-Khattb Al-Baghddy (vrification dun manuscrit).

 

10 []

Fadlu Qul Huwal-lahu Ahad Lilkhal-ll  La vertu de la sourate Dis: Allah est Unique par Al-Khal-ll (vrification dun manuscrit).

 

 

11 [ ]

Mawsouaht Fadil Suwar  wa Aayt Al-Qurn  Encyclopdie de vertus des sourates et des versets du Coran (la partie authentique) deux volumes.

 

 12 [ ]

Sahhus-srahtin-nabawaht Al-Mussam-mhtu bis-srathid-dahabiaht [Lauthentique de la biographie du Prophte; nomme la biographie dore (premier et deuxime tome)].

 

13 21

Fahras Chmil Lirijl Trkh Dimachq Lilhfizz Ibn Asskir Al-Bligh 21 Makhttouttan. Index des personnes de lhistoire de Damas, par le matre rapporteurs de la tradition, Ibn Asskir 21 tomes en manuscrit

 

14 [ ]

  Tahdd Trkhil-Mawlid dterminer la date de la naissance du Messager, paix et bndiction soient sur lui (tir de la biographie mentionne ci-dessus)

 

15 [ ]

An-nabiu Sal-lal-lhu Alahi Wassal-lam, kaan-naka Trh  Dcrire la vie du Prophte, paix et bndiction soient sur lui, comme si tu le vois (tir de la biographie mentionne ci-dessus)

 

16 [ ]

Alisru Wal-mi‛rāj Le voyage nocturne et llvation du Messager dAllah au ciel (tir de la biographie mentionne ci-dessus).

 

17 [ ]

Al-Hijrahtun-nabawaht Lmigration du Prophte (extrait de la biographie mentionne ci-dessus)

 

18 [ ]

Alahdth Athbitaht F Souwari Wa Aayt Al-Qurn les hadths authentiques relatif aux sourates et versets du Coran (rsum de lencyclopdie)

 

19 [ ]

Alqaw-ws walfararaht Alqaw-ws et le souris) (Histoire pour les enfant).

 

20 [ ]

Sufanaht Wal Assad Sufaynaht et le lion (Histoire pour les enfant).

 

 

21 [ ]

Al Islam  Wa Nabil-Islam LIslam et le prophte de lIslam tude sur la personnalit du Prophte, quAllah le comble de grce

 

22

Marwyt Al-imm Ahmad F At-tafssr. Les rcits rapports par limam  Ahmad en matire de lexplication du Coran)

 

23

 Marwyt Al-imm Mlik F At-tafssr. Les rcits rapports par limam Mlik en matire de lexplication du Coran;

 

24 [ ]

Hadiat Libnat Inda Zafāfih Cadeau que joffre pour ma fille lors de sa noce (Cadeau pour les nouvelles maries)

 

25

Dirsaht Hadthiaht Fiqhiyaht Hawl Hukm A-bin walkir F Souq A-Mankhaht. Étude dun point de vue de Hadth et de Fiqh, relatif aux rgles de la construction et la location au march  dAmankhaht sur le terrain du relais ou la place o les caravanes de commerce ce posait et faisaient le ngoce

 

      Le cheikh a dautres ouvrages qui sont sous pression et qui sont les suivants:

 

1 [ ]

Mawsouatu Fadila Suwari  wa Aÿtil-Qurn Encyclopdie de vertus des sourates et des versets du Coran (la partie faible).  

 

2 []

Maarifatus-sahbaht; connatre les compagnons du Messager dAllah par Abou Nuam, le quatrime tome (vrification dun manuscrit)

 

      3 [ 196203] .

Akm A-haj F sourate Al-Baqaraht (Fahm As-salaf As-slihlil-Aayt 196-203) Les rgles du plerinage dans la sourate; la vache La comprhension des pieux prdcesseurs des versets; 196-203) (Extrait de sa thse dtude approfondie suprieure du Magistre)

 

  

      4 [ ]

Munzzaratu Muslimin Liassqifatir-roum. Dbat entre un musulman et des vques romains (Cest une histoire vraie)

 

     5

 Marwiāt Ibn Mjaht Fit-tafssr. Les rcits en matire de linterprtation du Coran; rapports par Ibn Mjah

 

     6

Plusieurs traits extraits du son livre lIslam et le Prophte de lIslam  

 

      7 [ ]

Al-Jamal Al-hazn Le triste chameau (Histoire vraie pour les  enfants).

 

      8 ٰ [ ]    

Abdur-rahmn wa Al-Jin-ny. Abdur-rahmn et le djinn (Histoire vraie pour les enfants).

 

 

       9 [ ]  

 Safaht Min Trkh Al-Maghrib Al-Araby, Tounis Wa Al-Jazir wa Al-Maghrib wa Mouritani. Pages de lhistoire du Maghreb arabe la Tunisie, lAlgrie, le Maroc et la Mauritanie (de la conqute jusquaujourd'hui) Extrait de sa thse du doctorat.

 

      10 [ ]

Alm Al-Mufas-sirn F Al-maghrib Al-araby Les grands savants commentateurs du Coran au Maghreb arabe (Extrait de sa thse du doctorat aussi)

 

      11 []

Al-Minhaht f As-subhaht  par As-suyoutty Cadeau au sujet du chapelet (Vrification dun manuscrit).

 

      12

Almadkhal As-saghr Liuloum Al-Qurn wa Alhadth Wa Alaqdaht Wa At-tafssr. Petite introduction aux sciences du Coran, du Hadth, des dogmes et  du commentaire du Coran

 

      13 : .

Abaq Al-khulaf Ar-rchidn Arme des califes bien guids tude lgale de la vie et uvre du roi  Abdilazz Al Saoud, quAllah lui accorde sa misricorde.

 

      14 . .

Had huwa Mu-as-siss Almamlakaht Le fondateur du royaume. Rsum du livre prcdent.

 

      15 .

Al-Massjid As-sabaht. Dirsaht hadthiaht, Fiqhiaht Trikhiaht Les sept mosques. Étude dun point de vue du Hadth, du Fiqh et de lhistoire

 

      16 . [ ]

Kafa Taqraul-Qurn. Apprendre rciter le Coran (en collaboration avec docteur Said As-sny)

 

       Dautres livres sont en prparation, parmi lesquels il y a:

 

       1

 Al-Mujal-lad Ath-thlith Min Sahh As-sraht An-nabawiyaht. Le troisime tome de  lauthentique biographie  du Prophte

 

      2

Ahkmu Taswiat As-sufouf Fis-salht. Les rgles de lalignement des rangs pendant la prire

 

      3

Ahkm Tajwd Al-Qurn. Rgles de la rcitation du Coran

 

      4 [ ]

Chubuht Hawul Al-aqdaht war-rad Alah Arguments spcieux au sujet de la croyance et rfutation (Rfuter des propos de Muham-mad Alaw Al-Mliky dans son livre Mafāhm Yajib An Tusah-hah Notions corriger)

 

       5

Aljmi  li Asbāb An-nuzoul Recueil renfermant les cause de la rvlation des textes coraniques

 

      6 []

As-sraht An-nabawiaht La biographie du Prophte  par Ibn Hichm (Vrification dun manuscrit)

 

      7 [ ]

Su-l Wa Jawb Abr Al-internet (Majmou lilFatwa Abr Ach-chabakaht)  Question et rponse sur Internet (Ouvrage renfermant les rponses sur des questions poses travers  Internet

 

      Remarque importante: Cette courte biographie expose le bon ct, relatif la personne du cheikh, quant aux dfauts ou ct ngatif, il ne faut en mentionner, car il faut protger la rputation du musulman, ces propos nous citons la parole du Prophte, quAllah le comble de grce;

" "

Tous les membre de ma communaut pourront tre protgs sauf parmi eux ceux qui agissent en mal publiquement

      Puis comme on dit:

      Je jure par Allah, si lon connat mon mauvais secret; celui qui me croisera refusera de me saluer.

 

      Nous demandons Allah de nous pardonner les pchs et de ne pas divulguer nos dfauts. Enfin, celui qui cherche un exemple suivre doit prendre le Messager dAllah, quAllah le comble de grce, pour modle

    

      Louanges Allah, paix et bndiction soient sur notre Prophte Maham-mad, sur sa famille et tous ses compagnons.